equity

chapter 3

45. PRINCIPLE 

Equity involves fair representation of all types of diversity and concerns the representativeness of these diversities in cultural organizations and institutions, as well as how they are reflected in artworks and professional recognition.

EQUITY AND REPRESENTATIVENESS 

46. PRINCIPLE

Equity involves the proportional representation of artists. In this regard: 

47. APPROACH                 

Cultural organizations must educate themselves on the codes particular to various social, cultural and artistic realities, and adapt their practices in an informed manner. They also need to fostering a diversity of stakeholders, including artists, in decision-making processes.

Pour mettre en œuvre cet article, il faut :  Décloisonner les réseaux artistiques et les univers esthétiques des institutions culturelles.

Ce qui peut vouloir dire :

  • Proposer activement des opportunités de création dirigées par des  les artistes noir.e.s, autochtones, racisé.e.s, handicapé.e.s, sourd.e.s, LGBTQ2S+, ou issu.e.s d’autres groupes qui sont minorisés.

  • Sensibiliser les équipes artistiques et les directions artistiques aux esthétiques issues de traditions non-dominantes ou de groupes culturels minoritaires.  

  • Connecter les réseaux artistiques informels aux réseaux institutionnels en tenant des  activités ouvertes dédiées à la rencontre et au réseautage entre les artistes.

  • Développer des collaborations sur un pied d’égalité avec des organisations artistiques portées et représentatives d’artistes noir.e.s, autochtones, racisé.e.s, handicapé.e.s, sourd.e.s, LGBTQ2S+, ou issu.e.s d’autres groupes qui sont minorisés.

  • Créer des rencontres sous diverses formes (ateliers, jeux, résidences, etc.) entre artistes issu.e.s de différents milieux, mettant de l’avant la création et la rencontre et permettant de faire émerger de nouvelles collaborations.

48. APPROACH                 

Social, cultural and artistic diversities must be identified and recognized through educational and awareness-raising initiatives. This will mean active and ongoing approaches that produce systemic and organizational change by familiarizing society (media, organizations, institutions and the general public) about prejudices and labeling.

Pour mettre en œuvre cet article, il faut :  S’assurer que les lieux culturels soient des espaces sécuritaires dénués de discrimination

Ce qui peut vouloir dire :

49. APPROACH

Cultural sectors must give artists equitable access to a range of services and programs, especially funding, as well as to open selection processes, and support or mentoring adapted to the context of the artists concerned.

Pour mettre en œuvre cet article, il faut :  Développer des processus ouverts et accessibles de sélection et de programmation, favorisant une mixité dans les artistes représenté.e.s.

Ce qui peut vouloir dire :

  • Mettre en place des processus ouverts, publics et équitables d’auditions ou de sélection, assurant une égalité des chances entre les artistes, plutôt que de passer uniquement par les réseaux déjà établis.

  • Se doter de cibles en termes de représentation des artistes noir.e.s, autochtones, racisé.e.s, handicapé.e.s, sourd.e.s, LGBTQ2S+, ou issu.e.s d’autres groupes qui sont minorisés, afin de pouvoir effectuer des suivis et des évaluations des actions entreprises.

  • Proposer des résidences de création destinées à des artistes peu représenté.e.s au sein de la programmation, dans le but de développer des liens à plus long terme.
    Exemple de résidences : 
    Place des Arts

  • Proposer des processus d’accompagnement pour soutenir les réponses aux appels à projets et aux autres concours, afin de répondre aux barrières rencontrées par les artistes issu.e.s de groupes minorisés.

  • Proposer différentes modalités de réponses aux concours, par exemple une soumission vidéo plutôt que de longs formulaires bureaucratiques.

50. APPROACH                 

Stakeholders of cultural organizations and institutions must be representative of diversity, use open selection criteria for becoming a stakeholder, and develop and maintain inclusive work practices.

Pour mettre en œuvre cet article, il faut :  Consolider la présence de groupes qui sont minorisés au sein de la gestion et de la gouvernance des organisations.  

Ce qui peut vouloir dire :

  • Favoriser la présence de personnes noires, autochtones, racisées, handicapées, sourdes et issues d’autres groupes minorisés à tous les niveaux des organisations culturelles (conseil d’administration, direction, gestion, programmation artistique, etc.), en adoptant par exemple une  politique d’équité ou d’embauche affirmative.

  • Former des jurys équitables, représentant une diversité de codes artistiques et esthétiques, afin de favoriser une sélection ouverte aux univers culturels qui ne sont pas dominants.

  • Créer des comités aviseurs rémunérés sur la programmation artistique, dont les membres sont représentatifs de différents groupes sociaux, culturels et artistiques, pouvant soutenir l’organisation dans le développement de ses réseaux artistiques, tout en conseillant les pratiques de création pour éviter les faux pas.

  • Favoriser la programmation de la relève, en complément ou en collaboration avec des artistes établi.e.s.
    Exemple de l’appel à projets du Conseil des Arts de Montréal

  • Évaluer en continu la justesse et l’ouverture des processus de sélection à partir de leurs résultats.

EQUITY AND FORMS OF REPRESENTATION

51. PRINCIPLE

Equity pertains to the ways in which social and cultural diversity is artistically represented and concerns the justice of the collective representations of marginalized groups. In this regard:

52. APPROACH

Cultural programming must be broadened in terms of vision, curiosities and interests in order to discover and portray the plural and hybrid character of artistic forms as well as the representation of a diversity of artists.

Pour mettre en œuvre cet article, il faut :  Diversifier les répertoires artistiques au sein de la programmation.

Ce qui peut vouloir dire :

  • Favoriser la diversité des sources et des repères culturels dans la programmation, en présentant différents artistes, genres ou formes d’art.

  • Présenter des classiques qui sont issus des traditions culturelles autochtones, africaines, latino-américaines, asiatiques, moyen-orientales, polynésiennes ou mondiales, en s’assurant que les personnes dépositaires de ces traditions jouent un rôle significatif dans la direction artistique.

  • Hybrider les genres artistiques et promouvoir l’interdisciplinarité dans la création, afin d’offrir des occasions de collaboration et de création inédites faisant évoluer les pratiques artistiques.

  • Intégrer des œuvres provenant d’artistes noir.e.s, autochtones, racisé.e.s, handicapé.e.s, sourd.e.s, LGBTQ2S+, ou issuEs d’autres groupes qui sont minorisés au sein de la programmation régulière, plutôt qu’uniquement en marge de celle-ci dans des événements spéciaux. 

  • Sortir des scènes traditionnelles afin d’expérimenter d’autres formats de représentations, pouvant être plus adaptés à certaines propositions culturelles (salles plus intimes, représentations décontractées, performances dans l’espace public, etc.).

  • Proposer des activités d'initiation à certains répertoires artistiques moins connus, pour susciter la curiosité du public et des équipes, tout en servant de levier à l’intégration durable de ces répertoires dans la programmation.

  • Favoriser les créations contemporaines, la liberté artistique et la diversité des expressions artistiques, afin de permettre à de nouvelles propositions d’émerger.

53. APPROACH                 

The talents and works from marginalized minority groups must be recognized and represented intelligently, fairly and empathetically in order to avoid prejudices, caricatures and stereotypes.

Pour mettre en œuvre cet article, il faut :  Familiariser et sensibiliser les publics aux diversités sociales, culturelles et artistiques à travers la programmation artistique de l’institution.

Ce qui peut vouloir dire :

  • Présenter des œuvres portant sur les diversités et les réalités vécues par des groupes qui sont minorisés, par exemple une pièce de théâtre sur l’autisme menée par des artistes autistes. 

  • Mettre en lumière les nuances et les diversités dans les œuvres, afin d’éviter de se camper dans une normalité présumée et dans l’objectif de valoriser les diversités sociales et culturelles.

  • Dénoncer les préjugés et les stéréotypes avec humour au sein des œuvres, en évitant de reproduire les caricatures.

  • Transformer à travers l’art les perceptions collectives à propos des groupes qui sont minorisés, en touchant le public grâce à l’intelligence et aux talents des artistes qui en sont issu.e.s. 

  • Éviter à la fois les représentations caricaturales et stigmatisantes et les représentations idéalisées, pour privilégier la justesse et la nuance.  

54. APPROACH                 

Works stemming from marginalized minority groups must benefit from equitable resources as well as visibility equivalent to other works in the programming.

Pour mettre en oeuvre cet article, il faut :  Soutenir adéquatement les créations portées par des artistes noirEs, autochtones, raciséEs, handicapéEs, sourdEs, LGBTQ2S+, ou issuEs d’autres groupes qui sont minorisés.

Ce qui peut vouloir dire :

  • Établir des budgets de création équivalents aux autres œuvres de la programmation pour les créations d’artistes noir.e.s, autochtones, racisé.e.s, handicapé.e.s, sourd.e.s, LGBTQ2S+, ou issu.e.s d’autres groupes qui sont minorisés.

  • S’assurer de mettre en place des mesures d’appui supplémentaires aux créations menées par des artistes noir.e.s, autochtones, racisé.e.s, handicapé.e.s, sourd.e.s, LGBTQ2S+, ou issu.e.s d’autres groupes qui sont minorisés, afin de répondre de manière flexible aux freins spécifiques rencontrés au sein des milieux culturels. 

  • Offrir des outils de création et de recherche pour soutenir les processus créatifs et répondre aux barrières rencontrées par les artistes issu.e.s de groupes minorisés.

  • Offrir de l’accompagnement (réseautage, administratif et artistique) via des guichets d’accès par les institutions culturelles et le Conseil des arts par exemple, pour s’assurer d’un soutien adéquat auprès des artistes issu.e.s de groupes minorisés.

  • Mettre de l’avant les exemples inspirants permettant aux talents issus des diversités sociales, culturelles et artistiques d’être reconnus à leur juste valeur. 

  • Développer des stratégies de promotion permettant de rejoindre autant les publics traditionnels que de nouveaux publics qui pourraient s’identifier aux repères culturels présents dans la programmation.

  • Intégrer des artistes et des publics noir.e.s, autochtones, racisé.e.s, handicapé.e.s, sourd.e.s, LGBTQ2S+, ou issu.e.s d’autres groupes qui sont minorisés au sein des campagnes de promotion, afin de soutenir le développement d’une identification et d’un sentiment d’appartenance aux organisations culturelles

  • Jouer un rôle d’influence auprès des médias afin qu’ils se dotent de mécanismes de couverture des oeuvres crées par des artistes noir.e.s, autochtones, racisé.e.s, handicapé.e.s, sourd.e.s, LGBTQ2S+, ou issu.e.s d’autres groupes qui sont minorisés, par exemple par la mise en place de cible ou de quota quant à leur couverture.

EQUITY AND PUBLIC AND PROFESSIONAL RECOGNITION

55. PRINCIPLE

Equity pertains to public and professional recognition of artists, art forms and artworks. In this regard:

56. APPROACH                 

The mechanisms of professional recognition and artistic legitimacy must be open to all types of diversity.

Pour mettre en œuvre cet article, il faut :  S’assurer de la présence de critères artistiques équitables et de dispositifs de reconnaissance artistique ouverts et inclusifs.

Ce qui peut vouloir dire :

  • S’assurer d’une diversité de référents culturels au sein des concours, des nominations et des jurys, notamment en révisant les critères pris en compte et la composition des comités d’évaluation.

  • Reconnaître formellement les formations artistiques réalisées hors du Québec, du Canada et des pays nord-américains et européens. 

  • Reconnaître formellement les parcours artistiques atypiques menés en dehors des institutions.

  • Développer des prix d’excellence dédiés aux artistes émergent.e.s, avec un accent sur la promotion d’une diversité d’artistes.

  • Développer des stratégies de communication adaptées pour la mise en valeur d'œuvres et d’artistes issus de groupes minorisés. 

57. APPROACH                 

Management practices must acknowledge issues of equity by being more flexible and by recognizing the expertise of artists and cultural workers, as well as the legitimacy of their practices, regardless of the practitioners’ training backgrounds.

Pour mettre en œuvre cet article, il faut :  Créer les conditions organisationnelles pour une transformation durable des milieux culturels.

Ce qui peut vouloir dire :

  • Développer des collaborations et des partenariats avec des organisations spécialisées en équité afin d’aller chercher leurs expertises pour effectuer des transformations en profondeur dans la gestion de l’organisation.

  • Développer des incitatifs financiers et réglementaires auprès des organismes professionnels pour accentuer la reconnaissance professionnelle des artistes noir.e.s, autochtones, racisé.e.s, handicapé.e.s, sourd.e.s, LGBTQ2S+, ou issu.e.s d’autres groupes qui sont minorisés.

  • Mettre en place des systèmes de quota concernant le pourcentage des montants totaux des bourses et des subventions attribuées à des créations prenant en compte des critères d’équité.

  • Offrir de l’accompagnement (réseautage, administratif et artistique) via des guichets d’accès par les institutions culturelles et le Conseil des arts par exemple, pour s’assurer d’un soutien adéquat auprès des artistes issu.e.s de groupes minorisés.

58. APPROACH

Organizations, institutions and artists from marginalized groups must actively cultivate reciprocal relations in a way that recognizes power imbalances among them, in order to offset the impacts of social tensions on how artistic propositions are received.

Pour mettre en oeuvre cet article, il faut :  Oeuvrer au développement de relations positives à long terme, fondées sur l’inter-reconnaissance et la confiance réciproque, entre les institutions culturelles et les artistes issu.e.s de groupes minorisés. 

Ce qui peut vouloir dire :

  • Favoriser l’échange et le transfert de compétences entre les institutions établies et les regroupements artistiques sous-représentés dans les milieux culturels, dans une perspective d’appui mutuel, de développement d’opportunités de création conjointe et de construction de la confiance. 

  • S’assurer de la récurrence d’opportunités de leadership artistique dans les milieux culturels pour des artistes noir.e.s, autochtones, racisé.e.s, handicapé.e.s, sourd.e.s, LGBTQ2S+, ou issu.e.s d’autres groupes qui sont minorisés.

  • Privilégier le dialogue, la rencontre et l’échange face à des conflits ou à des critiques émises à l’endroit de l’organisation.

  • Exercer une influence sur les approches de journalisme culturel, en mettant de l’avant l’importance des questions d’équité dans la couverture actuelle et dans la formation des futur.e.s journalistes. 

  • Soutenir l’intégration d'œuvres ne provenant pas de la culture dominante au sein des cursus scolaires par des collaborations avec des enseignant.e.s.